IMAG'ÎLE, LE CLUB PHOTO DE NOIRMOUTIER

IMAG'ÎLE, LE CLUB PHOTO DE NOIRMOUTIER

LIGHTROOM
EMQ

Bonjour a toutes et à tous.Voici un nouveau sujet sur le logiciel bien connu LIGHTROOM .Attention ce logiciel est un logiciel de développement et non un logiciel de retouche.Le développement est un passage obligé pour les reflex ou bridge,il l'est moins pour les compactes.Si possible il faut prendre les photos au format RAW et non pas JPEG . Les formats RAW prennent plus de place sur une carte mémoire.,mais pour le développement il est plus intéressent.le poids d'une photo RAW en 18 millions de pixels et d" environ 22 méga octets,tandis quand JPEG il n'est que de cinq méga.
voila maintenant une photo brut de capteur:

pour les exifs: F22 iso 100 f=18 mm expo=15 secondes avec filtre ND
il s'agit d'une pose longue,temps d'exposition de plus d'une fraction de seconde
la voici après développement:

une variante:

une variante BW:


voila j'attends vos commentaires
eric

3 appréciations
Hors-ligne
Bravo et merci Eric de lancer le débat sur Lightroom et le Raw sur notre site.

Tu as raison sur un certain nombre de points !

Oui, Lightroom est un logiciel de développement qui peut également servir au traitement de l'image tout comme Photoshop qui est un logiciel de traitement de l'image qui peut servir au développement avec sa partie Camera Raw. Autrement dit: le développement du RAW (que certains considèrent comme la pellicule de la photo numérique comme elle existait en photo argentique) n'est qu'un traitement manuel pour en faire un JPEG, un TIFF ou un PSD ou un autre type de fichier.
Oui, les fichiers Raw prennent beaucoup de place, près du triple d'un JPEG (Sur mon K3, un JPEG prend plus de 10 Mo et un Raw près de 30 Mo), mais un fichier non compressé du type TIFF, BMP ou PSD (Fichiers non compressés images) en prend autant.
L'avantage du Raw est qu'aucun programme de traitement ne permet de le modifier en réécrivant dessus (sauf si on le veut vraiment), mais on peut faire la même chose en JPEG, TIFF ou autre format en faisant attention et si on veut faire des retouches multiples au fil du temps sur un jpeg, on l'enregistre en tiff ou BMP ou PSD tant que les retouches ne sont pas finies !
Par contre, je voudrais préciser sur le reste un certain nombre de points.
Le Raw est en effet le format brut de capteur, mais dés que l'écran affiche quelque chose, il n'est plus brut car déjà traité, légèrement, mais traité et trans former en un format lisible tel que le PSD....
Aujourd'hui, sur les appareils reflex ou hybrides de type expert ou évolué, les logiciels de traitement qui délivrent le JPEG sont tellement bons, pour la plupart des cas, que le JPEG n'a besoin que de très peu de retouches. En fait, nous arriverions au même résultat au développement après beaucoup de travail. Il n'y a que très peu de cas complexes de prises de photos où nous avons besoin des Raw.
Je vais vous donner un exemple, nous avons pris des photos de tableaux dans une galerie afin de mettre ces photos sur un site web. Ils ont été faits en RAW et en JPEG. Lorsque nous avons visionnés les images, seuls les JPEG reflétaient la réalité de la couleur des tableaux. Normal me direz vous puisque les RAW, il faut les traiter !!! Mais si on les traite après, se souvient t'on exactement de la couleur des originaux !!!

Mais attention, ce que je dis n'est valable que pour les appareils récents (2 ans maximum) et pour ceux qu'on désigne comme Expert ou Evolués.
D'ailleurs, beaucoup de PRO ne prennent plus en Raw sauf conditions spéciales et jamais les photographes sportifs.
Enfin, sur les dernières versions de logiciels, on peut généralement traiter les JPEG avec autant de latitude que les Raw.

Tout cela n’empêche pas les gens de se faire plaisir en développant eux-mêmes leurs clichés.

Pour que le démonstration soit compète, Eric, tu aurais du mettre avec tes photos le JPEG de l'appareil (si tu as pris en même temps Raw + JPEG, ce que je conseille.
D'autre part, regarde bien tes photos "développées", le haut du ciel, surtout sur le coté gauche a disparu, il est brulé.

Je sais qu'il y a parmi nous des "indécrottables" du Raw: Charles et Alain Sion !
Donnez nous votre avis
EMQ

Bonjour François,sur les photos développé,j'y ai inclus un vignettage,que j'ai décentré afin d'avoir le résultat obtenu.
voici un autre exemple;il s'agit de la même photo mais"développé"différemment:

voila après traitement:


la photo a été prise vers 15 h,donc même en Meurthe et Moselle ce n'est pas l'heure du coucher de soleil !!!!!

Dernière modification le 22-09-2014 à 16:47:39

Dernière modification le 22-09-2014 à 16:47:44

3 appréciations
Hors-ligne
Ok, mais tu peux faire la même chose en partant du JPEG.
Tu peux ouvrir un JPEG dans camera Raw et avoir les mêmes réglages disponibles.
EMQ

voici un autre exemple:

version améliorée:

EMQ

je n'utilise pas camera raw
EMQ

j'utilise le vignettage pour mettre en valeur un sujet bien précis,dans le cas suivant :la poulie

3 appréciations
Hors-ligne
CameraRAw était un exemple, tous les logiciels de développement modernes le permettent.

Le problème du vignetage, à mon avis, c'est qu'on peut l'assimiler avec du brulé, c'est à dire avec une mauvaise exposition, ce qui n'est pas le cas.
Je pense qu'il y a d'autres moyens pour produire un effet de mise en valeur.

4 appréciations
Hors-ligne
Bonjour, pour ma part, j'ai choisi de prendre en RAW + JPG. Je fais une sauvegarde par année.
De cette façon je peux traiter l'un ou l'autre, mais il existe plusieurs JPEG. Avec mon Nikon D7100 je peux choisir le résultat du JPEG avec le Picture control directement dans l'appareil.
Avec l'expérience acquise sur 7000 photos réalisées je confirme qu'il est nécessaire de travailler sur les deux formats avec des logiciels de développements, pour résoudre toutes les sortes d'erreurs lors de la prise de vue. Surtout les amateurs que nous sommes.
Ensuite je sauvegarde les photos traités sur deux disques séparés, ce qui est indispensable pour garder mes photos.
Qu'en pensez-vous?
La photographie, la porte de l'âme.

3 appréciations
Hors-ligne
Bien vu !
Mais tous les appareils modernes permettent de choisir la définition du JPEG, même les compacts.
EMQ

voici une photo "brut de capteur":



après développement :




comme quoi le développement est une étape obligatoire .

3 appréciations
Hors-ligne
Eric,
pour en être sur, il faut prendre les photos en Raw + JPEG et mttre sur le site à la fois le raw, le jpeg d'origine et le développement.

Il est évident que le raw brut ne "vaut rien", d'ailleurs si tu ouvre ton raw avec 3 programmes différents, tu auras trois images différentes souvent fort éloignées de la réalité du sujet (pour les couleurs....), d'ou le développement.
En fait, cela permet d'avoir les images suivant la sensibilité de l'artiste, pas forcement l'image vraie.

Dans le dernier Réponse Photos, au sujet du dernier SIGMA Quattro D2p Merril, leur conclusion est que les JPEG sont tellement bons qu'il est inutile voire stupide de travailler en RAW.

Mais je t'accorde que tous les appareils ne sont pas comme cela. Il s'agit des appareils experts et pro récents, généralement - de deux ans.
EMQ

voici un essai .
photo brut de capteur:


en jpeg.

maintenant la même en RAW:




maintenant après un passage par lightroom. les deux photos qui suivent ont les même paramètres.

en jpeg:



en RAW:



dites moi ce que vous en pensez !!!

3 appréciations
Hors-ligne
C est la preuve parfaite de ce que je dis
EMQ

tout a fait d'accord avec toi,je n'avais pas fait de comparatif avant.

4 appréciations
Hors-ligne
Belle démonstration, il en ressort que le développement est indispensable. En effet toutes les photos sont produites en RAW brut. Les JEPG produits par l'appareil photo sont des RAW brut développées par le logiciel intégré de plus en plus performant. Ce traitement est standard et ne correspond pas à toutes les images produites. Il faut savoir que le logiciel interne peut utiliser plusieurs types de développement, mais le choix doit être défini par le photographe.
Dans tout les cas le traitement par logiciel est impératif, le résultat détend de celui qui crée la photo et de celui qui regarde la photo.
CE QU IL FALLAIT DEMONTRER.(CQFD)
La photographie, la porte de l'âme.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Divers.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres